Mobilisation contre les rafles des chiens des personnes vivant dans la rue – SAMEDI 8 JUIN à RENNES, 15h30, STE-ANNE

Vendredi 31 mai, sur l’esplanade de Charles De Gaulle la police a de nouveau embarqué (cela est régulier : le journal parle du 15 mars 2013 et du 27 juin 2012) à la fourrière 8 chiens de personnes vivant dans la rue.

Voici l’appel à manifester que nous avions diffuser:

POUR EN FINIR avec les Rafles des Chiens de SDF !!!

Vendredi dernier, sur l’esplanade de Charles De Gaulle la police a de nouveau embarqué à la fourrière 8 chiens de personnes sans domicile fixes.
La raison officielle ? Un arrêté municipal de 2004 interdit les regroupements de personnes avec des chiens sous prétexte de sécurité. En réalité, fidèle à son plan de métropolisation et d’embourgeoisement du centre (gentrification), la mairie « socialiste » de Rennes cherche à faire fuir les « punk à chiens » de la ville.

Seulement, en tant que citoyens, nous ne pouvons pas tolérer une telle politique qui relève d’un mépris profond des populations marginalisées et des animaux. Les chiens, contrairement à ce qui peut être dit, risquent d’être euthanasiés une fois embarqués ! Les responsables des chiens n’ont pas les moyens de payer la rançon à la fourrière (89 euros par chien)… S’en prendre aux animaux (c’est à dire aux plus faibles) de la sorte pour régler des prétendus problèmes sociaux, c’est faire une politique lâche et dégueulasse !

Nous appelons le pouvoir local à faire preuve de raison et de compassion en libérant immédiatement les chiens et en supprimant l’arrêté municipal du 27 juillet 2004.

Nous invitons toutes les personnes et collectifs préoccupés par la situation de ces individus humains et non-humains à rejoindre la Manifestation samedi 8 juin, départ 14h à Sainte-Anne. Les objectifs sont clairs : libération des chiens et abandon de la politique locale de répression des personnes vivants dans la rue !

N.B. La manifestation a été  repoussée à 15h30 pour permettre l’hommage à Clément Méric, militant antifasciste assassiné par des membres de l’extrême droite radicale 3 jours plus tôt ( voici le communiqué  [http://actionantifasciste.fr/2013/06/partisans-un-antifa-tue-a-paris/] et ce qui ce passe à Rennes [http://www.antifabzh.lautre.net/roazhon/] )

Et l’arrêté en question :

Le regroupement de chiens occasionnant, par leur importance numérique, un trouble à la sécurité, à la salubrité, la tranquillité ou l’ordre public est interdit […(dans le centre-ville et dans les parcs)]

Les personnes vivant dans la rue, au delà de l’aspect pratique d’être accompagnées d’un ou plusieurs chiens face à une ville de plus en plus hostile, entretiennent aussi une relation particulière avec leurs compagnons. L’arrêté de 2004 les cible donc. Par ailleurs, d’autres arrêtés visent les personnes qui vivent dans la rue en réprimant des comportements « déviants » (qui au delà d’éventuelles nuisances, rendent moins « attractives » les zones commerciales).

Et les chiens dans tout ça ? notre société ne considère pas les chiens pour eux-même. Dans ce cas particulier, la relation entre chiens et humains est instrumentalisée. Ce type d’opération policière leur fait subir un stress conséquent, les prive de repères, avec le risque d’être tué si les frais de fourrière ne sont pas réglés et si les animaux sont considérés comme non adoptables.

Le Collectif Rennais Pour les Animaux lutte pour libérer les animaux des oppressions dont ils / elles sont victimes, l’abolition du statut de propriété des animaux et la reconnaissance de leurs droits fondamentaux.

Le CRPA défend l’idée de libération animale indissociable de la libération humaine. D’une part, le collectif souhaite ici une réelle prise en compte des animaux dans la ville, notamment par des lieux et dispositifs d’accueils adaptés aux chiens accompagnant les humains. D’autre part, le collectif appelle à soutenir les initiatives de lutte contre les politiques de répressions sociales. C’est pourquoi, nous soutenons la revendication contre l’arrêté municipal du 27 octobre 2004 .

L’événement facebook : https://www.facebook.com/events/440665106030105/

Ce samedi 8 juin, nous étions une petite centaine de personnes à manifester contre l’arrêté du 27 octobre 2004 autorisant la police à emmener les chiens des personnes vivant dans la rue. La manifestation réunissait les personnes auxquelles les compagnons canins ont été enlevés, des personnes de l’organisation Action Contre le Fascisme, du Collectif Rennais Pour les Animaux, de l’association Dogues-allemands-sans-famille (qui a pris en charge les frais de fourrière réclamés pour revoir les chiens) et sympathisant-e-s dont des militants du CLAR. La manifestation s’est déroulée dans la bonne humeur. Un tract reprenant les informations citées plus haut a été distribué. Parmi les symboles de cette action, les manifestants ont brandit le drapeau « Libération Animale, Libération Humaine ». Les chiens devraient être libérés le 13 juin mais l’arrêté est toujours en vigueur… il ne s’agit donc pas d’une vraie libération mais d’un sursis.

N.B. : le 13 juin 2013, à 10h, place St-Anne, les chiens ont été libérés de la fourrière pour retrouver leurs compagnons humains. 

Articles :
[http://acf.actioncontrelefascisme.over-blog.com/manifestation-de-soutien-contre-la-rafle-des-chiens-%C3%A0-rennes]
[http://www.rennes.lemensuel.com/actualite/article/2013/06/08/manifestation-contre-les-rafles-de-chien-14538.html]

Drapeau combinant les revendications de libération animale et de libération humaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *